Partager

Ninah’s Dowry (Fintu films, 95mn, 2012, fiction) de Victor Viyuoh, Afrique, les métiers de la rue (2PG Pictures, 12mn x 10, 2006, documentaire) de G. Foumane et S. Tézé, Prends ma place (Association Rayons de soleil, 30mn, 2004, fiction) de Bako Moustapha et Etat civil (Minatd-Civipol, 15mn x 3, 2016, fiction) de Cyrille Masso sont les quatre productions camerounaises ayant eu les meilleurs effets sur les spectateurs durant la période 2015-2016. C’est l’avis de l’Union Européenne au Cameroun qui appuie la première édition du Prix Cinéma Numérique Ambulant. A compter de cette année en effet, le CNA va primer les œuvres cinématographiques et audiovisuelles africaines ayant rassemblés un grand nombre d’appréciations positives du public au cours de ses projections itinérantes. En créant cette récompense, le Cinéma Numérique Ambulant renforce son soutien au secteur cinématographique camerounais et africain, et pose l’art et la culture comme vecteurs d’un développement durable.

Selon un communiqué rendu public, la remise des prix aura lieu le lundi 8 mai 2017, au cours de la cérémonie de lancement du Festival du film européen à partir de 17h30 à l’Institut français de Yaoundé. «Les lauréats recevront une dotation en nature, constituée d’appareils photos numériques » lit-on dans le communiqué. Il précise également que le Prix CNA a pour objectif de « stimuler le secteur cinématographique, de promouvoir la diffusion et d’encourager les professionnels du cinéma à tenir compte du public dans la conception des films ».

 Armelle ACACHA

LEAVE A REPLY